Le parapluie de Vodafone : lutte contre les violences sexistes ou coup marketing ?

En Inde, où les violences faites aux femmes sont un fléau, un parapluie qui peut servir pour se défendre contre un agresseur a fait son apparition. Quelle bonne idée ! Dommage que ce soit un objet promotionnel pour une compagnie de transport de fonds pour particuliers. Billet à lire ou à écouter.


Ce n’est pas un secret, l’Inde est un des pays au monde où les violences faites aux femmes sont les plus nombreuses. Depuis l’apparition des chaînes d’information en continu et la démocratisation d’Internet, le phénomène est mis en lumière et le nombre de plaintes a augmenté. Le gouvernement a mis en place une assistance téléphonique et des campagnes de sensibilisation. Des mesures indispensables, mais insuffisantes selon les organisations d’aide aux victimes. Il s’agit principalement d’une prévention en aval. Dans un pays où la culture patriarcale est profondément ancrée et où de nombreuses contraintes pèsent sur les femmes, porter plainte et attendre le procès est un parcours du combattant, qui ne semble pas assez efficace pour dissuader les agresseurs. Des organisations féministes prônent une action en amont, avant qu’il y ait des femmes victimes et des hommes violents.

Comment ? Entre autre en formant les femmes à être autonomes, en leur donnant les moyens de se défendre verbalement et en dernier recours physiquement. Plusieurs organisations et projets visent à apprendre aux femmes à sortir d’une posture de victime en devenir. Le 4 mars 2015, Dhivya est intervenue au parlement européen lors d’une journée d’étude sur l’autodéfense comme moyen de prévention. Dhivya est formatrice de WenDo, méthode d’autodéfense né au Canada dans les années 70. Elle a raconté les difficultés que les formatrices rencontrent : obstacle de la langue, manque de moyens mais aussi la récupération de l’autodéfense par des mouvements extrémistes ou même par la police.

 

vodafone-ogilvy-india-vodafone-cree-parapluie-aide-femmes-se-defendre-cas-d-agression

Une cliente Vodafone reçoit son parapluie

C’est dans ce contexte que Vodafone a développé l’idée d’un parapluie qui permet aux femmes de se défendre contre les agressions. Il s’agit d’un parapluie canne rouge. Une fois ouvert on y voit des pictogrammes qui expliquent comment se servir du pépin pour se défendre d’une attaque, par exemple en utilisant la poignée pour attraper le cou de l’agresseur. Etant donné le taux d’illétrisme en Inde, c’est une idée particulièrement ingénieuse.

Une bonne idée, issue d’une motivation pas tout à fait désintéressée. Car qui est Vodafone ? C’est un opérateur téléphonique britannique. Et l’entreprise possède un service de transfert de fonds pour des particuliers, très actif en Inde. De nombreux indiens qui partent travailler dans les villes l’utilisent pour envoyer de l’argent à leur famille dans les campagnes. Les femmes qui vont encaisser l’argent sont doublement vulnérables sur le chemin du retour : elles risquent une agression sexuelle mais et le vol de leur argent liquide. L’idée de Vodafone est d’offrir le parapluie publicitaire lorsque les femmes viennent retirer les fonds.

Vodafone aime les pébrocs. C’est un objet promotionnel pratique car très visible (surtout en Angleterre). Il y a 3 ans la section téléphonie de la compagnie avait distribué à Londres un parapluie permettant de recharger son téléphone sous la pluie.

Booster-Brolly-Lifestyle-2-470-75

Le parapluie Vodafone qui recharge les téléphones

Recharger son téléphone en Angleterre, se défendre d’un viol en Inde, plutôt cynique le parapluie pub de Vodafone.

Mais pourquoi ne pas importer l’idée dans les milieux féministes ou de lutte contre les violences en Europe ? Des femmes qui en ont les moyens achèteraient le parapluie, où il serait utilisé pour des stages d’autodéfense ? Avec un peu d’imagination les recettes pourraient permettre une distribution gratuite auprès des organismes de formation à l’autodéfense en Inde ou ailleurs.

L’avantage avec les bonnes idées c’est qu’on peut les piquer !

Laisser un commentaire